Pralines roses

NOV02234 RDC

Prâlines,

Coucou les ptits potes,

Aujourd’hui j’ai voulu aller acheter une sachet de pralines roses en vue d’en faire une recette, pour montrer un peu les plats emblématiques de ma ville.

Je suis Lyonnaise, les pralines roses c’est une spécialité d’ici, mais pour ceux qui ne connaissent pas je vous explique :

Une praline en France est une amande ou une noisette enrobée de sucre caramélisé. Ce qu’on appelle aussi les chouchous.

Les pralines roses c’est la même chose sauf que le sucre est coloré en rose à différentes étapes de la préparation.
C’est une spécialité Lyonnaise qui peut être mangée telle qu’elle comme confiserie ou peut être une base pour différentes pâtisseries de Lyon (ex : brioche aux pralines, la tarte aux pralines…)

Sauf que les pralines roses non industrielles achetées en épiceries spécialisées, ça coûte vraiment cher !  En effet, la matière première est chère (les fruits secs) et le temps de fabrication est assez long.

Comme je n’avais pas envie de vendre mes organes pour acheter 200g de pralines j’ai décidé de les faire ! Je suis allée voir sur la recette de « La cuisine de Bernard » et j’ai adapté.

Les pralines roses

Difficulté : Un peu compliqué et surtout long car on ne peut pas s’absenter durant toute la préparation.

Il vous faudra :

– 250g d’amandes
– 450g de sucre en poudre
– colorant alimentaire rouge (le mien était en poudre, mais vous pouvez utiliser du colorant liquide)

Comme pour chaque recette un peu compliquée, Nicolas le photographe de Rail de Cook a pris des photos des différentes étapes. 

Prenez une grande poêle, mettez 150g de sucre, de l’eau juste pour imbiber le sucre comme si vous faisiez un caramel et une pointe de colorant rouge. Mélangez pour bien répartir le colorant. 



A partir de cette étape ne cessez jamais de remuer, prenez une cuillère en bois ce sera plus simple pour le nettoyage.

Portez à ébullition, quand ça fait des grosses bulles, versez vos amandes. 

Mélangez constamment. Si besoinn baisser un peu le feu ; le sirop va enrober les amandes.

Au bout d’un moment, le sucre va cristalliser. Il prendra la consistance du sable. Vous aurez vos amandes un peu enrobées et comme du sucre rouge. Continuez à mélanger un partie du sucre va fondre et se coller aux amandes.

Mettez tout ça sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. 

Triez vos amandes d’un côté (sur la plaque) et le sucre qui n’a pas collé que vous allez remettre dans la poêle. Pour cette étape, vous pouvez utiliser une passoire à gros trous. Faites attention quand les amandes sortent de la poêle, elles peuvent être chaudes. Ne vous brûlez pas, ce serait compliqué pour continuer la recette.

Dans votre poêle, rajouter 150g de sucre en poudre au sucre rose qui restait, mettez un peu d’eau et une pointe de colorant rouge (pour les plus malin, on refait la même chose que tout à l’heure avec le sucre rose en plus).

Tips

Si ça bout puis que vous sentez que ça commence à sabler alors qu’il n’y a pas encore les amandes, retirez du feu, rajouter un peu d’eau, mélangez et remettez sur le feu.

Quand les bouts de sucre rose ont bien fondu et que le mélange bout (entre 125 et et 135 degrés, mais si vous avez l’habitude de faire du caramel c’est la cuisson dites “gros boulé”, le sirop de sucre qu’il faut pour la meringue italienne).

Versez vos amandes qui attendaient sagement sur la plaque de cuisson.

Et là, basiquement c’est la même chose qu’au début ! Mélangez constamment, ça va enrober les amandes puis sabler. 

Vous mettez sur la plaque de cuisson, vous triez sucre rose d’un côté, amandes enrobées que vous laissez sur la plaque de l’autre.

Et là, grosse surprise, vous refaites les mêmes étapes (150g de sucre, sucre rose non collé, eau colorant). Ça bout, amandes, sucre cristallise, plaque de cuisson.

Sur la recette que je regardais, il était censé ne plus rester beaucoup de sucre rose ; s’il vous en reste pas mal comme moi vous pouvez soit :

 1/mettre le sucre rose dans un bocal pour vous en servir plus tard

2/refaire une étape avec seulement le sucre qui reste sans rajouter du sucre blanc (c’est ce que j’ai fait).

Au fur et à mesure des étapes les amandes seront de plus en plus enrobées et votre appart sentira de plus en plus la fête foraine.

Quand tout ceci est fait, mettez vos pralines sur la plaque au four à 70°C pendant 45 min pour les sécher.

Vous pouvez les conserver dans un bocal hermétique ou une boîte en métal pendant très longtemps.

Pour ceux qui connaissaient déjà les pralines roses, peut être trouverez-vous que le goût n’est pas tout à fait le même que d’habitude, c’est normal. Quand vous achetez des pralines il y a plus de sucre que d’amandes pour réduire le coût de la préparation (oui je suis aussi une grande économiste), ici il y aura un plus fort goût d’amande.

Voilà à bientôt !

NOV02244 RDC